Pour un rendu optimal, activez JavaScript

Jusqu’au bout des larmes

 ·   ·  ☕ 2 min de lecture

Paroles et musique : Rex Potam



Voilà plus de deux siècles je suis arrivée
Avec l’espoir de voir naître l’humanité
Que de batail’ a-t-il fallu dans mon pays
Que de belles victoires toujours, à quel prix

Telle un phénix je renais de mes cendres
Telle ses larmes je soigne les hommes
Qui chaque jour, sans jamais me comprendre
Reprennent leurs combats et m’abandonnent

J’y avais cru, pourtant, dès le commencement
Le peuple uni, en France, comme aux Amériques
Une grandeur d’âme enjambant les continents
Chaque homme debout, fier, libre, droit et unique

Telle un phénix je renais de mes cendres
Telle ses larmes je soigne les hommes
Qui chaque jour, sans jamais me comprendre
Reprennent leurs combats et m’abandonnent

Pourtant, très vite l’ambition folle d’aucuns
Dut être contenue, une fois, dix fois, cent
Aujourd’hui les « puissants » combattent leur destin
Ils me tuent, me détruisent, me brûlent au sang

Telle un phénix je renais de mes cendres
Telle ses larmes je soigne les hommes
Qui chaque jour, sans jamais me comprendre
Reprennent leurs combats et m’abandonnent

Comm’ toujours je devrai brouter les pissenlits
Être piétinée, éradiquée, enfouie
Mon espoir est dans la terre qui me nourrit
Mon nom ? Je suis Liberté, Liberté trahie.

Telle un phénix je renais de mes cendres
Telle ses larmes je soigne les hommes
Qui chaque jour, sans jamais me comprendre
Reprennent leurs combats et m’abandonnent

Telle un phénix je naîtrai des tisons
Telle ses larmes, soignerai mes gens
Chaque matin, mon peuple aura raison
De ses dompteurs, libre, j’en fais serment

Partagez

Rex Potam
RÉDIGÉ PAR
Rex Potam
Auteur, Compositeur, Interprète